Après Miami et les fabuleuses Keys , nous poursuivons notre voyage à travers le sunshine state , plus précisément sur sa côte ouest. N...

Floride - Côte ouest

/
0 Comments
Après Miami et les fabuleuses Keys, nous poursuivons notre voyage à travers le sunshine state, plus précisément sur sa côte ouest.

Notre première étape nous amène au parc national des Everglades. Vous avez sûrement déjà entendu parler de ce parc, réputé pour ses fameux alligators. L'avantage de les voir dans un parc national, c'est qu'ils sont les maîtres des lieux (ou presque). Comme dans tous les parcs nationaux, on ne plaisante pas avec le respect des espèces végétales et animales. En même temps, qui oserait les déranger ?

Les Everglades, c'est des terres préservées à perte de vue, plutôt rare en Floride
Baby alligator, merci le zoom
Les alligators sont forcément très discrets... Ouvrez l’œil lors d'une promenade dans le parc et vous constaterez qu'en fait, vous êtes très bien entourés !



Après le côté préservé des Everglades, place à une autre Floride, celle où les personnes plutôt riches et plutôt âgées vivent dans un petit palais avec vue sur le golfe du Mexique. C'est l'endroit rêvé pour profiter de la terrasse d'un bon restaurant, car aussi étonnant que cela puisse paraître pour nous, Européens, les terrasses sont souvent une denrée rare au pays de Donald.




Cette petite incartade dorée est suivie par son contraire. En effet, notre fidèle Lonely Planet nous informe que l'île de Cayo Costa n'est accessible que par bateau une à deux fois par jour, et ne dispose seulement que d'une petite dizaine d'emplacements de camping. Après une descente au supermarché, nous voilà sur l'embarcation, prêts à profiter des plages désertes de cette réserve naturelle.


 
L'endroit tient largement ses promesses. Les dauphins sont visibles depuis la plage, les alligators restent tranquillement dans leur marais, et le coucher de soleil est spectaculaire. Un décor typique de carte postale, que nous avons la chance de voir de nos propres yeux. La nuit, c'est le déluge. Après la chaleur de la journée, c'est plutôt bienvenu.



Si une telle escapade vous semble un peu trop rustique, l'île de Sanibel, voisine et accessible par un pont depuis le continent, propose à peu près les même paysages, le confort en plus. Forcément, on y prend goût assez vite !

Aucun commentaire :

Tous droits réservés. Fourni par Blogger.